2019 arrive, pensez à prendre de bonnes révolutions !

Le gouvernement n’a pas fait qu’augmenter les salaires des forces de la répression, il les équipe encore pour nous livrer des cadeaux en rafale. Lanceurs de “balles de défense” (sic) – utilisés pour l’attaque – en mode mitraillette, plein de munitions et nouveaux jouets pour les bacqueux et les robocops. Qui aime bien châtie bien, non ?!
Alors on ne peut pas dire que l’État français n’aime pas son peuple.

Joyeux Noël à tous les éborgnés, défigurés, assassinés, à venir.
Joyeux Noël à nous camarades … et bonne année ! Et courage, ce n’est pas le moment de s’agenouiller, les mains sur la tête, devant le père Noël …

Ah oui, c’est vrai qu’on avait tous oublié ce “détail” : la hausse de la fiscalité diesel avait pour but de financer la baisse des cotisations patronales et n’est donc pas du tout une question environnementale (source : macronleaks – https://wikileaks.org/macron-emails/emailid/50207… ).

“La Canard” révélait déjà il y a quelques temps que, malgré la fiscalité grandissante sous prétextes “écologiques”, les dépenses en matières de “transition écologique” étaient en baisse. Trouvez l’erreur !

Et les journalistes des mass media à la solde de l’ordre s’étonnent, manipulateurs payés pour mentir, qu’on ne les respecte plus …

Grenade et arme à feu : la vidéo complète

Puisque le pouvoir cherche à créer un storytelling autour de ces voltigeurs "agressés", il est important de voir et faire voir la vidéo complète des faits. Ces policiers à moto avaient tiré des grenades en rafale sur une foule tranquille. Ils cherchaient la confrontation. Une personne témoin des faits raconte même que le cortège "descendait l'avenue, repoussé par un cordon de CRS, sans avoir remarqué ces policiers à moto sur le côté".L'extrait qui circule partout "oublie" volontairement le début de la vidéo. Celui où ces policiers envoient dans la foule des grenades potentiellement létales, alors qu'ils n'étaient en aucun cas menacés. C'est un cas de manipulation caractérisée et délibérée.Autre élément important que personne ne relève : le fait de braquer des manifestants avec une arme à feu. Les Flash-Balls et autres grenades étaient sensés empêcher l'usage des armes "létales". En réalité, ils sont systématiquement utilisés pour attaquer une foule. Et le fait de sortir un pistolet face à des civils n'est plus exceptionnel. C'est la militarisation du maintien de l'ordre : des armes de plus en plus dangereuses, utilisées de plus en plus massivement.

Gepostet von Nantes Révoltée am Sonntag, 23. Dezember 2018

Et dire qu’il y a des syndicats de police pour demander plus de moyens …

David Dufresne répertorie nombre de violences policières.
Il semble que les flics prennent leur pied à être détestés de plus en plus de monde. A moins que ce ne soit la police qui déteste tout le monde …

https://twitter.com/davduf

Benalla en Afrique, Rahmouni à Montpellier, Macron les pupilles dilatées (c’est l’émotion), … Pour travailler dans la sécurité privée, il suffit de traverser la rue ?

Elle était belle quand même l’allocution résidentielle, non ?

Quelle sincérité, quels frissons … !

La liberté selon E. Macron

ACTIVEZ LE SON pour entendre le discours surréaliste d'E. Macron, aujourd'hui 10 décembre, sur les images de sa politique de répression sans précédent, . images: Gilets Jaunes, depuis la page #cerveauxnondisponibles

Gepostet von GREVE Générale am Montag, 10. Dezember 2018

Ça alors !! Comme quoi le CACES n’est pas seulement utile pour des missions interim dans des grosses boites du BTP …!

Un hommage et des fleurs sur la tombe du peuple inconnu …

Bonne année 2019, pensez à prendre vos bonnes révolutions …